Foire aux questions

 » Quand il est question de naissance, l’ignorance n’est pas un cadeau. »

Flor Cruz

La réponse à la question que tu te poses est peut être ici… 

Si ce n’est pas le cas, n’hésites pas à me contacter ! 

La sage-femme est une spécialiste médicale des grossesses dites normales (sans complications). Elle a une formation médicale de plusieurs années. Elle est habilitée à suivre ses patientes, à poser des diagnostics de santé, à fournir des ordonnances… 

La doula/accompagnante quant à elle a une formation de service à la personne. Son rôle est avant tout un soutien émotionnel, un relais informatif. Elle propose des services en lien avec le bien-être, la créativité…

Opter pour les services d’une doula/accompagnante est un investissement pour vous-même, pour prendre soin de vous, pour vous soutenir dans vos choix, pour vous aider à re-trouver votre propre souveraineté.

Une doula investit du temps et de l’argent pour se former, construire son réseau, ses partenariats, ses supports de communication, et continuer de se former… 

En moyenne, une doula se fait payer en accord avec les tarifs du service à la personne. Il faut rajouter à cela son ancienneté, ses spécificités, ses frais de déplacements, le matériel et le temps qu’elle met à disposition ; si elle a un statut d’auto-entrepreneuse, etc. 

Il y a un gros travail de fond qui ne se perçoit pas forcément quant à toutes les thématiques abordées autour de la grossesse, de l’accouchement, du post-partum, de la physiologie, etc. Lorsque vous avez des questions spécifiques, elle va passer du temps à effectuer des recherches si elle n’a pas les réponses…

Vous pouvez demander à vos familles-ami.e.s de participer à une cagnotte, plutôt que de vous offrir des peluches pour votre bébé, ou du matériel dont vous n’avez pas réellement besoin !

Si vous souhaitez vraiment faire appel à mes services, mais que les finances ne suivent pas, sachez :

  • que les paiements peuvent être étalés.
  • que nous pouvons toujours en discuter pour trouver une solution. Dans l’idée, je ne suis pas fermée aux échanges de services-compétences.
Cela dit, gardez en tête que c’est un cadeau que vous vous faites. Et que de mon côté, j’ai des obligations financières (loyer, nourriture etc) . 
 

Malheureusement non! Les services d’une doula/accompagnante sont de l’ordre du service à la personne. La plupart sont payables en chèque CESU. De cette manière, vous avez un retour sur investissement à votre prochaine déclaration d’impôts. Avec le système du CESU, la doula/accompagnante est alors « votre » salariée temporaire et continue à bénéficier des prestations sociales (sécurité sociale, chômage…) . 

Le plus simple est de se rendre sur le site de l’Urssaf, qui explique très bien l’utilisation du CESU. Voici ce qui est écrit:

« Les dépenses engagées pour l’emploi d’un salarié à domicile ouvrent droit à un crédit d’impôt généralisé à l’ensemble des particuliers employeurs qu’ils soient soumis ou non à l’impôt sur le revenu.

En plus de la simplicité d’utilisation du Cesu, un avantage fiscal vous est accordé. Il s’élève à 50 % des dépenses réalisées dans l’année : salaires nets payés et cotisations sociales prélevées.

Les compléments de salaire (Primes, indemnités kilométriques, frais de transport et indemnité de départ volontaire à la retraite, etc…) déclarés sont intégrés au montant attesté. « 

close

Restons

en lien !

Inscrivez-vous pour être mis.e au courant lors de la parution d'un nouvel article du blog ; d'une création ; ou tout autre activité doulesquement artistique !!!

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.